Digital Academy est éligible au FNE et vous propose de vous former à distance info

Comment recruter ses collaborateurs avec les réseaux sociaux ?


Publié le  |  10–12 minutes de lecture

Le modèle d’affaire de LinkedIn repose sur ses solutions de recrutement (Hiring solutions) qui représentent 50% de son chiffre d’affaires, devant la publicité (30%) et les abonnements (20%). Ces « hiring solutions » constituent une alternative aux procédures habituelles de recrutement (cabinet de recrutement, chasseurs de tête).

LinkedIn : un réseau social professionnel générateur de valeur pour le recrutement

Ces solutions répondent à trois problématiques génératrices de valeur :

1°) Abaisser les coûts de recrutement

2°) Recruter le plus rapidement possible les meilleurs candidats : il s’agit ici de recruter les talents passifs, qui ne se déclarent pas en recherche d’emploi et représentent 80 % des 150 millions de membres sur LinkedIn (3,5 millions en France).

3°) Travailler sa marque employeur.

Selon LinkedIn, les RRH déclarent trouver sur ce réseau social 3 fois plus de candidatures de qualité par rapport aux Jobs Boards traditionnels comme Monster, Craigslist, CareerBuilder, etc.

Quelles solutions LinkedIn au service de votre recrutement ?

LinkedIn offre aux sociétés la possibilité de se positionner comme un « employeur de choix » avec des solutions comme les Pages Carrières qui permettent d’engager le dialogue avec les bons profils de manière plus pertinente et mettent en valeur l’image employeur. Il est également possible de mettre en place des bannières ciblées de recrutement (Recruitment ads). Leur objectif est simple : trouver les meilleurs candidats grâce à des critères multiples et détaillés (intitulés de poste, fonction, entreprises, nombre d’année d’expérience, écoles, lieu, mots clés dans le profil, groupes). Les bannières Work with us permettent de capitaliser sur les milliers de pages vues de vos propres collaborateurs en mettant en avant leur entreprise – donc la vôtre – auprès des professionnels visitant leurs profils.

Des abonnements comme LinkedIn Recruiter offrent aux recruteurs une large marge de manœuvre dans leur recherche de talents : fonctions de ciblage très avancées, sauvegarde et historique des recherches, mise à disposition d’Inmails pour contacter directement les candidats, possibilité de diffusion d’annonces d’offre d’emploi (=Job slots) sur la section LinkedIn jobs.

En conclusion, il s’agit donc bien d’une approche nouvelle, industrialisable, répondant à un objectif de notoriété et d’image auprès des bons candidats. Idaos développe ce type de stratégie sur les médias sociaux pour ses clients.

Une formation digitale spécifique : « Tout sur LinkedIn »

Afin de mieux connaitre les ressources de ce réseau social, la Digital Academy a lancé sa formation « Tout sur LinkedIn». Le programme revient sur un panorama des réseaux sociaux professionnels, allie théorie et ateliers pratiques : expérience en profondeur sur les deux plateformes, optimisation des profils. L’après-midi est consacrée à l’analyse des objectifs business, marketing et recrutement 2.0 auxquels répondent des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn. Vous pouvez consulter le programme de la formation.

A l’heure où un employeur sur deux utilise les réseaux sociaux, Twitter montre un fort potentiel et talonne Linkedin, le n°1 des réseaux professionnels en terme d’usage pour le recrutement. Le nombre déjà important d’utilisateurs en fait une source de talents facile à exploiter par les recruteurs à la recherche du candidat idéal.

 

Petit rappel des usages principaux de Twitter

Nous avons identifié 5 usages principaux de Twitter. Les entreprises trouvent des intérêts bien précis chez Twitter et sont présentes sur le réseau principalement pour :
• Créer une communauté, créer des conversations
• Communiquer autour d’évènements et de promotions
• Organiser un service après-vente, retours d’expérience consommateurs
• Mettre en place une veille
• Recrutement 2.0

Par sa forme de micro-blogging et ses caractères limités à 140, Twitter implique concision et clarté. Le contenu publié devient facilement viral grâce aux retweets et la rapidité de diffusion. Grâce aux hashtags (#), il est facile de thématiser le contenu et d’être repérable avec des mots-clés. Les entreprises doivent bien connaître ces codes et usages de Twitter pour être véritablement efficace.

 

Quels usages de twitter en terme de recrutement

En ce qui concerne le recrutement 2.0, Twitter se différencie des job boards par la possibilité (et même l’obligation) de proposer du contenu personnalisé. Plutôt que de poster une série de petites annonces, la marque peut développer son image et communiquer sans être trop intrusif. Par exemple, relayer des opérations, retweeter ses followers, rediriger vers des actualités sur l’emploi, ou des articles sur l’entreprise, permet de fidéliser ses abonnés.
Le compte de la Société Générale (@CareersSocGen) est très actif en ce sens. La société a plus de 3 500 abonnés, interagit avec eux et tweete plusieurs fois par jour, sur des thématiques RH et recherche d’emploi. Les retweets sont nombreux, par exemple pour rediriger l’abonné vers un article sur la candidature spontanée du sitekeljob.com, ou encore un article sur le dispositif « Push my career ».

Twitter offre l’avantage de détecter des profils intéressants qui ne sont pas forcément actifs en terme de recherche d’emploi. Dialoguer, engager la conversation devient plus facile, et peu coûteux. Beaucoup de marques développent leur stratégie RH 2.0 sur Twitter telles que Danone, BNP Paribas, ou la SNCF.
Sur son compte @thalesjob, le groupe d’électronique Thales publie beaucoup d’offres d’emploi ou de stage avec le hashtag #jobs et un lien vers la partie recrutement de son site internet. En revanche, l’entreprise ne dialogue pas ou peu et n’utilise pas le potentiel maximal de Twitter.

 

Twitter pour développer sa marque recruteur

Certaines marques privilégient les tweets plus généralistes pour développer leur image. Elles n’hésitent pas à sortir de leur registre purement RH pour publier du contenu plus varié.
Par exemple, Danone (@danonejobs) a twitté la nouvelle publicité d’un de ses produits dans une démarche de communication : « Nouvelle publicité Danette http://www.youtube.com/watch?v=uzBX-KvWipA !!! »

Le Crédit Agricole (@GroupeCA_RH) poste également moins d’offres mais twitte d’avantage sur des évènements ou chiffres en rapport avec le recrutement. A l’image de la Société Générale, le compte Disneyland Paris (@Disney_Emploi) répond directement aux questions de ses followers et réagit sur son actualité. La gestion de la communauté est plus complète et le face à face avec des employés potentiels devient plus naturel. La publication d’offres est ainsi boostée par des tweets attractifs.

 

Ces différents exemples montrent qu’assimiler les méthodes et les codes de Twitter est nécessaire avant de se lancer dans la recherche de candidats. Parce que le recrutement ne peut plus se passer des réseaux sociaux, la Digital Academy propose des formations Recrutement RH 2.0 et Twitter pour répondre aux problématiques numériques des recruteurs.

Retrouvez nos articles classés dans la thématique R.H. 2.0, Réseaux sociaux

Découvrez notre offre de formation

DigitalAcademy, l'institut de formation qui fait vivre le digital en entreprise

Découvrir

Pour en savoir plus, appelez-nous au 09 77 21 53 21 ou Contactez-nous




Nos références clients en formation

Depuis 10 ans, la Digital Academy forme aux métiers du web


Laboratoire science et nature 1Laboratoire science et nature 2Laboratoire science et nature 3Système_U_logoGRdFCarrefourTF1LaPosteBarclaysPrintempsbnpparibasCaisse d'EpargneLaboratoire science et nature 4Laboratoire science et nature 5Laboratoire science et nature 6Laboratoire science et nature 7Laboratoire science et nature 8Laboratoire science et nature 9Laboratoire science et nature 10Laboratoire science et nature 11
Voir toutes nos références