Digital Academy est éligible au FNE et vous propose de vous former à distance info

Growth Hacking : définition et stratégie


Publié le  |  10 minutes de lecture

Growth Hacking : définition et stratégie 1

Le growth hacking, littéralement « piratage de croissance », séduit de plus en plus d’entreprises ! Cette méthode permet de trouver des solutions de croissance par le biais de différentes techniques de marketing digital. Venue tout droit des États-Unis, le growth hacker associe compétences marketing et commerciales, afin de mettre en place des stratagèmes permettant d’assurer à l’entreprise une croissance forte et à moindre coût ! Mais concrètement, comment mettre en place une stratégie de growth hacking ?

Définition du Growth Hacking

Ce métier en plein essor est entièrement orienté croissance ! Sean Ellis, le fondateur de la discipline, définit lui-même le growth hacking non pas comme le l’anti-marketing, mais plutôt comme son évolution.

De ce fait, les experts en growth hacking émettent des hypothèses de croissance, procèdent à des expérimentations servant à les valider, et ainsi trouver très rapidement, et si possible à moindre frais, des leviers de croissance.

Mais comment y parvient-on ? Avant d’être un métier, le growth hacking est avant tout un état d’esprit, et un mixte de trois compétences :

  • Marketing : le growth hacker intervient principalement via des outils digitaux, et possède des notions en référencement naturel et en réseaux sociaux. Il met également en place des campagnes publicitaires Facebook ou Google, des mailing, des newsletters…
  • Code : qui dit outils digitaux dit code ! Si on ne lui demande pas de devenir un développeur à part entière, il doit toutefois avoir certaines notions en HTML, CSS, Javascript, ou encore Python.
  • Analytique : vient enfin l’analyse de données qualitatives et quantitatives, de manière à pouvoir optimiser par la suite ses actions et ses techniques e-marketing.

À lire aussi >> Les 7 clés de l’inbound marketing


Matrice AARRR : l’outil incontournable du growth hacker

La matrice, ou le framework,  sur laquelle tout growth hacker travaille est le modèle AARRR. Celui-ci s’établit de la façon suivante :

  • Acquisition : comment les utilisateurs vous trouvent-ils ?
  • Activation : comment susciter l’intérêt des utilisateurs ?
  • Rétention : les utilisateurs reviennent-ils ?
  • Référence : comment générez-vous du revenu ?
  • Revenus : les utilisateurs vous recommandent-ils ?

Les expérimentations évoquées précédemment sont menées sur chaque niveau de ce tunnel de conversion, afin d’améliorer sans cesse la stratégie de croissance de l’entreprise.

Notez que le growth hacking est axé avant tout vers l’utilisateur ! Les hackers du marketing cherchent sans cesse la satisfaction du client, comprendre ses besoins et ses problématiques pour lui fournir la solution la plus adaptée. Le but étant de les satisfaire afin qu’ils recommandent vos produits ou vos services auprès de leur réseau.

Comment mettre en place le growth hacking au sein de son entreprise ?

Si le principe du growth hacking vous est inconnu, il peut sembler difficile  de s’aventurer dans ce vaste milieu… Pour vous aider à y voir plus clair, voici 4 étapes simples pour bien commencer !

Se fixer des objectifs précis

Première chose et non des moindres : faites d’abord le point sur les besoins marketing de votre société afin de vous fixer des objectifs spécifiques : gagner du trafic, convertir ses prospects, développer et fidéliser sa clientèle

Chacun de ces objectifs de croissance doit être défini avec soin et formulé le plus clairement possible. Pour ce faire, la méthode SMART peut grandement vous aider ! Basée sur des critères spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels, elle permet de veiller à la durabilité et à l’efficacité de vos indicateurs afin qu’ils aient le plus de chances d’être atteints !

Maîtriser plusieurs spécialités du marketing digital

Un bon growth hacker doit aussi savoir jongler entre différentes techniques de marketing en ligne afin de mettre au point des combinaisons sur mesure. Parmi elles, on retrouve :

  • le SEO (référencement naturel)
  • le SEA (référencement payant)
  • la stratégie sur les réseaux sociaux (SMO)
  • le marketing de contenu
  • le tracking de données
  • l’e-mailing
  • l’optimisation de la conversion
  • l’UX Design et l’expérience utilisateur…

Si l’inbound marketing se présente souvent dans les stratégies de growth hacking, le professionnel chargé de générer de la croissance ne se contente pas de rester passif ! Il lui arrive aussi de préférer l’acquisition dite « active ».

Automatiser sa stratégie d’acquisition

L’une des techniques de growth hacking les plus couramment utilisées consiste à automatiser l’acquisition de nouveaux leads. On parle alors de marketing automation ! Il existe une multitude d’outils de growth hacking permettant ainsi d’envoyer simultanément des centaines d’actions et de produire du volume dans l’approche.

Afin de ne pas impacter l’UX et reproduire à l’identique les comportements humains, pensez à toujours tester l’ensemble des processus présents dans votre flux de travaux ! L’objectif est d’assurer ses arrières en ne prenant aucun risque, en particulier si vous visez un grand panel d’utilisateurs.

Se former au growth hacking avec Digital Academy

Attention à ne pas brûler les étapes : pas de traction, pas de growth hacking ! Autrement dit, si vous n’avez pas encore trouvé votre place sur le marché ou que votre produit n’est pas adapté ou ne répond pas à un besoin spécifique, vous pourrez mettre en place toutes les actions de growth hacking possible et imaginable, vos efforts seront vains…

Toutes les entreprises n’ont pas la chance de disposer en interne des compétences nécessaires pour penser et élaborer une stratégie de growth hacking. C’est pour répondre à une demande grandissante que Digital Academy a mis en place une formation Growth Hacking pour booster la croissance de votre business.

Objectifs de la formation :

  • Comprendre et maîtriser les techniques de growth hacking
  • Générer des prospects qualifiés
  • Apprendre et pratiquer les techniques du growth hacking : A/B testing, scrapping, automation
  • Créer et gérer une stratégie de growth hacking

Pour plus d’informations sur les solutions de croissance en entreprise, n’hésitez pas à nous contacter !

Retrouvez nos articles classés dans la thématique Web 2.0

Découvrez notre offre de formation

DigitalAcademy, l'institut de formation qui fait vivre le digital en entreprise

Découvrir

Pour en savoir plus, appelez-nous au 09 77 21 53 21 ou Contactez-nous




Nos références clients en formation

Depuis 10 ans, la Digital Academy forme aux métiers du web


Système_U_logoGRdFCarrefourTF1LaPosteBarclaysPrintempsbnpparibasCaisse d'EpargneMBDA 2ISTEC Paris 3Constructys 4CAT 5La Banque Postale 6Leroy Merlin 7Pôle Emploi 8CCI Auvergne-Rhône-Alpes 9Action Logement 10logoSodexo Prestige
Voir toutes nos références